Coordonnées de contact - Bulletin d'adhésion

 Martine REYMOND-VAUDRY

Village de Pouppeville

50480 SAINTE MARIE DU MONT

02 33 71 11 70

martine.vaudry@orange.fr

 

Si vous souhaitez adhérer à notre association, merci de bien vouloir nous adresser le présent bulletin d'adhésion assorti de votre chèque de cotisation annuelle (25 euros).

N'hésitez pas à nous contacter !

  • Nom du fichier : Bulletinadhesionbnetmayenne novembre2016pdf
  • Taille : 81.56 Ko
yes /

Télécharger

Carte

Commentaires (4)

Françoise PARQUET
  • 1. Françoise PARQUET | 28/09/2018
ceci est un message pour Sylvie Lucas.
Bonjour Madame,
Merci pour toutes les précisions apportées sur les deux personnes internée au camp 325
Jules Henri FONTAN, mon grand-père maternel, est décédé à la Charité sur Loire (58) le 20 Septembre 1995
Il était effectivement Ami et secrétaire du Comte d'Estuit, mais fut également son Régisseur après la Guerre.
Ensemble, ils ont remis sur pieds le vignoble de Pouilly Fumé du Château de Tracy dans la Nièvre.
je recherche toutes informations complémentaires concernant son internement à Rawa Russka. et son rapatriement sanitaire.
Vous évoquez des lettres. Serait-il possible d'en avoir des copies ? ou des photos peut-être ?
Ou bien quel site me conseillez-vous de consulter ?
je vous remercie par avance.
Françoise Parquet
LUCAS
  • 2. LUCAS | 06/08/2018
Pour compléter votre liste le nom de deux personnes ayant été internées au camp 325 :

Alain, Thomas, Marie d’ESTUTT d’ASSAY (comte) :
-né le 13 février 1911 (13.02.1911) à Ecos (Eure (27))
-décédé le 12 mai 1987 (12.05.1987) à Tracy-sur-Loire (Nièvre (58))NCE
-inhumé à Tharoiseau (Yonne (89))
*dossier Résistant sous la cote GR 16 P 181.260 au SHD à Vincennes
*dossier Interné Résistant sous la cote 21 P 642.384 au BAVCC à Caen
Enregistrement sous le n° 8631 dans les Archives Historiques Françaises

Parcours
20 mai 1940 arrêté comme prisonnier de guerre français dans le nord de la France
Envoyé dans les Stalags : III B Furstengerg a d Oder et III D Berlin Lichterfelde en Allemagne.
En mai 1942 s'évade, retrouve la liberté durant une semaine mais le 26 ou 27 mai 1942 arrêté par un policier allemand à 40 km de Strasbourg .
De nouveau prisonnier de guerre, il est envoyé en transit dans les Stalags IX A Ziegenhain Bez Kassel et IX B Wegscjeode b. Bad Orb, en Allemagne.
Le 10 juin 1942 envoyé pour un trajet très pénible en train durant 5 ou 6 jours vers pour la destination de Rawa Ruska (Galicie ; actuelle Ukraine) iarrive le 15 ou 16 juin 1942 et interné dans le Stalag 325
le 27 juillet 1942 suite à des refus de travail, est envoyé dans le Stalag 369 à Kobierzyn (à 6 km au sud de Cracovie en Pologne).
En décembre 1942, fait l'objet d'une mesure de rapatriement d'office en France en tant qu’Ingénieur agricole (avec les Ingénieurs agronomes et agricoles) et sera rapatrié en France le 19 janvier 1943. Cette mesure est étonnante !
Cette personne a demandé le statut d’Interné Résistant dès 1955 mais ce titre lui a été refusé durant 30 ans ; il fut reconnu Interné Résistant en 1985 (décédé en 1987).

Jules, Henri FONTAN (devenu ami de la 1e personne, ce fut son secrétaire) :
-né le 23.11.1908 à Calais (Pas-de-Calais)
-décédé dans les années 1980 ou 1990 (je ne connais pas la date)
*dossier Résistant : avec la cote GR 16 P 227845 aux Archives de Vincennes.
*dossier Interné Résistant : avec la cote ? aux Archives de Caen.
*Combattant volontaire de la Résistance : carte n° 513881 (mentionné dans une de ses lettres)
*Interné Résistant : carte n° 120 316 353 (mentionné dans une de ses lettres)
Interné dans le camp 325 à Rawa Ruska puis transféré en novembre 1942 à la citadelle de Lemberg ? puis a fait l'objet d'une mesure de rapatriement sanitaire en France (car très malade) en décembre 1942 admis à l'hôpital Charras à Courbevoie.

Je reste à votre disposition pour plus de précisions (je vais me replonger dans ces dossiers)
Cordialement

Sylvie Lucas
chauderon gilbert
  • 3. chauderon gilbert | 11/09/2016
Bonjour , je souhaiterai avoir des informations sur mon père : Paul Noel Chauderon qui fut interné dans ce camp de prisonnier ,existe il des traces de la période de son incarcération dans ce camp de Rawa-Ruska.
Merci de vos réponses.
Cordialement.
Gilbert Chauderon
vincentini helene
  • 4. vincentini helene | 22/05/2016
bonjour
je viens vers vous pour savoir si l adresse de ceux de Rawa Ruska et leurs descendants sur Narbonne existe toujours
je suis fille d un de Rawa Ruska
j ai adhéré plusieurs annees à l association
puis une interruption
Motivée par la psychiatre que je consulte pour un burn out et à qui j ai parle de cette histoire je vais faire une petite intervention le 18 juin sur un site de maquis dans le Gers et cérémonie à laquelle participe cette psy .voilà je voulais prendre contact avec l association y adhérer de nouveau aussi vous faire connaitre cette initiative.
je vous suis reconnaissante de la suite possible
mes très sincères salutations Hélène Vincentini

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 06/01/2017

×