Le Mot de la Présidente

 

Transmission de l’histoire, transmission de la mémoire…

La Mémoire n’a vraiment de sens que si elle s’appuie sur une Vérité historique à savoir : « connaître et faire connaître » et c’est là, le domaine du seul historien dont la tâche essentielle est l’affirmation d’une vérité.

Plus de 75 ans ont passé depuis l’internement de « Ceux de Rawa-Ruska », la Mémoire vive s’est éteinte...

Les descendants ont désormais le devoir d’être très vigilants quant à la transmission des éléments factuels et quantitatifs qu'ils détiennent, ne pas tomber dans  une démarche qui serait fondée sur des « à priori », des faits et des chiffres non vérifiés, voire des « mythes ».

Notre association régionale travaille depuis 2014 sur la Recherche ; elle s’interroge, cherche des réponses, en exploite certaines mais toujours dans la plus grande prudence ; plus elle avance, plus elle constate que travailler à partir de faits, de données, de sources qui eux non plus n’ont pas été objectivement vérifiés, ne peut être qu’une source d’erreurs.

Cela dit, le fait de travailler depuis un an, avec un historien franco-allemand va nous permettre d’avancer avec davantage d’assurance et à terme de "mieux comprendre et de mieux faire comprendre" : la Recherche historique est en marche...

Martine Reymond-Vaudry

Avril 2018

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 23/04/2018

×